Le squatteur

Publié le par Une Pomme

3 semaines qu'il "squatte" chez nous. 3 semaines que je ne me sens pas chez moi. "Il", c'est un pote de l'Homme.

Depuis octobre dernier, il savait qu'il allait bosser sur Bordeaux au 1er février, depuis mi-janvier il était en vacances. Pensez-vous que sa femme et lui aient cherché un appart durant ce temps? Bien sûr que non!

Et encore, j'ai de la chance, sa femme et sa fille sont restées là bas.

Imaginez vous le soir, rentrant du boulot, trouver sa tasse de café du matin même pas mise au lave-vaisselle ou bien encore le portail mal fermé. Imaginez vous le samedi avoir envie de profiter un peu pendant la sieste de la petite mais ne pas pouvoir le faire parce qu'il est étalé de tout son long sur le canapé.

Le pire, c'est quand je les entends discuter d'appart à louer sa femme et lui. Ils en ont déjà refusé trois, tout ça parce qu'ils (enfin Madame surtout) ont des exigences ridicules.

Pour avoir vu les apparts en question, croyez moi, ils étaient plus que corrects. A l'époque où nous étions locataires, j'en aurais bien voulu moi, de ces apparts. Il faut dire qu'avec un budget allant de 800 à 1000€, on trouve de chouettes T3.

Mais non. Parce qu'il faut que: il soit hyper centre de Bordeaux mais sans vis à vis, ni même d'immeuble devant. Il faut aussi que ce soit du parquet massif, qu'il y ait un marché à moins de 5 mn à pieds. Il ne faut pas que l'immeuble fasse plus de 5 étages. Il ne faut pas de fenêtres orientées nord. La place de parking privée est obligatoire. Il faut qu'il fasse au moins 75m2. Et d'autres désideratas abusifs encore.

Le 29, ils rendent leur appart en Savoie. J'ai dit à l'Homme qu'à cette date, ils devront prendre un appart hotel si ils n'ont toujours pas trouvé.

Dépanner quelqu'un de vraiment dans l'embarras, oui. Dépanner quelqu'un qui l'est parce qu'il a bien voulu l'être, ça va un temps!!

Publié dans En vrac

Commenter cet article