50 Shades of Grey, un train de retard

Publié le par Une Pomme

50 Shades of Grey, un train de retard

Lors de l'engouement interplanétaire pour les livres et enfin le film 50 Shades of Grey, bizarrement,ça m'est passé au dessus.

Et puis ça m'a rattrapé il y a une semaine. En passant devant le rayon livres de mon supermarché, les trois tomes étaient en tête de gondole et sans que je sache pourquoi, ils se sont retrouvés dans mon caddie. J'ai lu un tome par jour.

Et pour ne pas mourir idiote, avant hier, j'ai regardé le film.

Les livres

J'ai un peu honte de l'avouer mais j'ai adoré. Alors pas les scènes de sexes qui m'ont laissé de marbre (en plus, la petite Ana utilise un vocabulaire plus que vulgaire pour exprimer ses sensations et sentiments) mais l'histoire d'amour, là! Est-ce mon côté fleur bleue qui ressort? Sans aucun doute. Toujours est-il que je me suis attachée aux personnages, surtout à ce Christian Grey, âme torturée, ayant beaucoup souffert dans sa jeunesse. (Là, ça doit être mon côté "toujours prête à secourir un animal blessé" qui ressort) En plus d'être beau, riche, intelligent, mélomane...il est philanthrope et prêt à tout pour rendre sa douce heureuse, y compris à laisser de côtés ses pratiques pour le moins spéciales.

Le film

A part Jamie Dornan que je trouve super méga hot, rien à dire. Ce film est plat.

Publié dans Lectures

Commenter cet article